Pour la sécurisation alimentaire au Québec

Pour la sécurisation alimentaire au Québec

Éditeur : Presses de l’Université du Québec
Type : Guide

38,95 $


Quantité

Délai de livraison : 10 jours ouvrables


Description

La sécurité alimentaire est l’un des plus vieux enjeux du monde. Dans plusieurs régions du globe, l’insécurité alimentaire est présente de manière quasi permanente, et d’autres connaissent une résurgence intermittente de celle-ci, parfois dans ses expressions extrêmes – les crises alimentaires, voire les famines. En contrepartie, au Québec, à l’instar de la plupart des pays du Nord, l’insécurité alimentaire atteint des niveaux d’une ampleur plus modérée. Le phénomène n’est toutefois pas inexistant. Des individus, des groupes, des populations entières font face à ce type de situation, entre autres en raison de l’inaccessibilité physique des aliments, de la précarité financière et de la vulnérabilité sociosanitaire des gens, du décalage culturel, de l’insalubrité et de la perte des ressources productives. Les milieux sont donc amenés à réagir.
 
Le présent ouvrage illustre les processus permettant de lutter contre cette insécurité. Plus précisément, les auteurs mettent en lumière les dimensions territoriales de la sécurisation alimentaire au Québec en portant une attention particulière aux dynamiques actorielles et à la mobilisation des ressources. Ils présentent des cas issus des milieux urbains, ruraux et périurbains, ainsi que centraux et périphériques, et mettent en évidence la nature territorialisée et territorialisante des initiatives de sécurisation alimentaire.
 
Avant-propos
Liste des figures
Liste des tableaux
Liste des sigles

INTRODUCTION
Mélanie Doyon et Juan-Luis Klein
1. La lutte pour la sécurité alimentaire : vers une transformation sociétale?
2. La recherche sur le problème de l’insécurité alimentaire
3. Des facteurs de l’insécurisation alimentaire
4. L’insécurité alimentaire au Québec
5. La sécurisation alimentaire : pour une vision renouvelée de la lutte contre l’insécurité alimentaire
6. Le contenu de ce livre
7. La contribution de ce livre?

PARTIE 1 -  Face à l’insécurité alimentaire : acteurs et territoires
Chapitre 1 - La désertification alimentaire à Montréal : logique économique et réponse sociale
Darío Enriquez et Juan-Luis Klein
1. L’insécurité alimentaire en milieu urbain
2. La géographie de la désertification alimentaire à Montréal
3. Les actions solidaires en réponse à l’insécurité alimentaire à Montréal
4. Montréal-Nord : une illustration
Conclusion

Chapitre 2 - Le développement d’une méthode pour localiser les déserts et les marais alimentaires à la suite de l’expérience de la région de Lanaudière
Éric Robitaille, Marie-Claude Paquette, Élizabeth Cadieux et Dominique Corbeil
1. L’environnement alimentaire local, les déserts et les marais alimentaires
2. La sensibilisation et la mobilisation des partenaires de la santé publique aux caractéristiques de l’environnement alimentaire local par la DSPublique du CISSS de Lanaudière
3. La méthode
4. Les résultats
Conclusion

Chapitre 3 - La sécurisation alimentaire à travers l’innovation socioagricole locale : le cas du Projet d’agriculture communautaire d’Argenteuil
Camille Arsenault-Hétu et Mélanie Doyon
1. Le contexte territorial : situation socioéconomique et insécurité alimentaire
2. Le cadre conceptuel
3. Les aliments produits par le projet d’agriculture communautaire d’Argenteuil
4. La production maraîchère communautaire pour la sécurisation alimentaire
Conclusion

Chapitre 4 - Les ceintures alimentaires et l’agriculture urbaine :composantes et variabilités
Christopher Bryant et Antonia D. Bousbaine
1. Les conditions de réussite des projets alimentaires
2. L’agriculture urbaine au Québec et la région métropolitaine montréalaise
Conclusion : la sécurité alimentaire et l’importance des projets alimentaires locaux

PARTIE 2 -  La sécurisation alimentaire par l’initiative locale :ressources, projets et acteurs
Chapitre 5 - Comment redistribuer les surplus de l’agriculture marchande vers l’aide alimentaire ? L’expérience de l’organisme Jardins solidaires
Mélanie Doyon
1. Le gaspillage, le glanage et l’aide alimentaire
2. L’initiative Jardins solidaires
Conclusion : l’intérêt et les limites du glanage pour diminuer l’insécurité alimentaire

Chapitre 6 - Le Système alimentaire pour tous : un projet de sécurisation alimentaire basé sur la mobilisation citoyenne
Isabel Heck et Florianne Socquet-Juglard
1. La mobilisation citoyenne et les premières actions (Phase 1 : 2008-2009)
2. L’élargissement de l’initiative : vers un système alimentaire (Phase 2 : 2010-2015)
3. L’opérationnalisation du Système (Phase 3 : depuis 2016)
Conclusion : la place des citoyens dans le Système alimentaire pour tous

Chapitre 7 - L’autonomisation alimentaire en milieu géographique adverse :le cas du Grenier boréal en Minganie
Jessica Élie-Leonard et Mélanie Doyon
1. Longue-Pointe-de-Mingan : entre forêt et fleuve
2. L’insécurité alimentaire en Minganie : un vécu quotidien
3. Le Grenier boréal : une initiative agricole limitant l’insécurité alimentaire
4. Le Grenier boréal : une initiative de sécurisation alimentaire en milieu géographique adverse
Conclusion

Chapitre 8 - L’entrepreneuriat social en agriculture urbaine : l’entreprise Les Fermes Lufa
Roufaï Ouro-Koura et Juan-Luis Klein
1. La sécurité alimentaire et l’agriculture urbaine
2. L’entrepreneuriat social et l’entreprise sociale
3. L’étude de l’entreprise Lufa : précisions méthodologiques
4. Les résultats : l’entreprise Les Fermes Lufa à Montréal
5. La contribution de Lufa à la sécurisation alimentaire
Conclusion

Chapitre 9 - Le volet agricole d’une expérience d’innovation socioterritoriale : La Clé des Champs de Saint-Camille
Pierre-André Tremblay, Mélanie Doyon, Juan-Luis Klein et Camille Arsenault-Hétu
1. L’émergence du projet (2002-2003)
2. Le démarrage de la coopérative (2004-2007)
3. La deuxième phase (2008-2009)
4. La crise (2010) et la transition (2011)
5. Le passage à l’entreprise privée : un recul ? (2012 à aujourd’hui)

Conclusion
Bibliographie
Notices biographiques
Index thématique
Index des lieux
Mélanie Doyon, titulaire d’un doctorat en géographie de l’Université de Montréal, est professeure au Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES). Elle s’intéresse au développement et à la planification territoriale en milieu rural, notamment aux questions agricoles et de sécurisation alimentaire.

Juan-Luis Klein, détenteur d’un doctorat en géographie de l’Université Laval, est professeur titulaire au Département de géographie de l’UQAM et membre du CRISES. Son enseignement et ses travaux portent sur la géographie socioéconomique, l’innovation sociale et les nouveaux modèles d’action en développement des territoires.

Ont collaboré à cet ouvrage
Camille Arsenault-Hétu, Antonia D. Bousbaine, Christopher Bryant, Élizabeth Cadieux, Dominique Corbeil, Mélanie Doyon, Jessica Élie-Leonard, Darío Enriquez, Isabel Heck, Juan- Luis Klein, Roufaï Ouro-Koura, Marie-Claude Paquette, Éric Robitaille, Florianne Soquet-Juglard, Pierre-André Tremblay


Détails



Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.