Colloque sur les plantes fourragères 2020

Colloque sur les plantes fourragères 2020
Aussi offert en webdiffusion 
Le Comité plantes fourragères du CRAAQ, soucieux de transférer les connaissances les plus à jour, revient avec un colloque en 2020. Notre conférencier vedette, M. Valentin Picasso Risso, de l'Université du Wisconsin présentera un aperçu des stratégies pour adapter les systèmes de production et minimiser les conséquences négatives du changement climatique sur les systèmes prairiaux.

 L'événement est offert également en webdiffusion. 

Webdiffusion
Avant de vous inscrire à la webdiffusion, nous vous suggérons de :
- Lire le document « Aspects techniques »
- Tester votre vitesse de connexion : speedtest.net/fr
- Valeur à obtenir : minimum 2 Mb/s, recommandé 5 Mb/s)
- Télécharger Adobe Flash Player : get.adobe.com/fr/flashplayer
- S'assurer d'avoir un compte CRAAQ afin de pouvoir visionner la webdiffusion

Accréditation à l'OAQ


Si vous souhaitez contribuer au Colloque sur les plantes fourragères en tant que collaborateur financier, vous êtes invités à consulter le plan de visibilité et à compléter le coupon-réponse pour confirmer votre appui. Pour plus de détails, contactez Mme Karine Beaupré au kbeaupre@craaq.qc.ca ou 418 523-5144, poste 530.
 
Programme
Colloque sur les plantes fourragères - 20 février 2020
Animateur : Olivier Soucy
 
8 h
Accueil
Café de bienvenue


 
        
9 h Mot de bienvenue
Brigitte Lapierre
, présidente du colloque, agronome, DLF Pickseed Canada
 
ENVIRONNEMENT
9 h 10 Changements climatiques et plantes fourragères : impacts attendus et exemples d’adaptations
Sylvestre Delmotte, Ph. D., consultant en agroenvironnement, modélisation et démarche participative, projet Agriclimat
Guillaume Jégo, Ph. D., chercheur scientifique, modélisation des agroécosystèmes, Direction générale des Sciences et de la Technologie, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Les changements climatiques attendus au Québec laissent prévoir des impacts potentiels sur les plantes fourragères. Certaines stratégies d’adaptation accessibles aux producteurs concernent la régie des plantes pérennes et les mélanges fourragers les mieux adaptés aux conditions futures.
 
9 h 55 Résilience et adaptation des systèmes fourragers aux changements climatiques (Traduction simultanée)
Valentin Picasso Risso, Ph. D. Agriculture durable, agronomist, professeur adjoint, systèmes fourrages et prairies, Agronomy department, University of Wisconsin – Madison
Résilience des systèmes fourragers face aux changements climatiques et inventaire des stratégies visant à adapter les systèmes de production et minimiser les impacts négatifs sur les prairies dans ce contexte.
 
10 h 50 Pause santé 


 
                     
11 h 10 Bénéfices des plantes fourragères pérennes pour nos écosystèmes agricoles
Marie-Noëlle Thivierge, Ph. D., agronome, chercheure en agronomie et écophysiologie des plantes fourragères, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Tour d’horizon des nombreuses contributions des plantes fourragères pérennes à la durabilité des systèmes agricoles. Les plantes pérennes améliorent la santé des sols au bénéfice des autres cultures en rotation, tout en atténuant les effets de la production agricole sur le climat, la qualité de l’eau et la biodiversité.
 
12 h Dîner et réseautage


 
 
ÉCONOMIE
13 h 35 Pratiques gagnantes pour les semis
Éric Desrosiers, DEC GEEA, producteur et conseiller, SEMSOLUTIONS inc.
Darcy Gauthier, DEC GEEA, producteur, Ferme Maggy et fabricant de semoirs
Deux producteurs d’expérience partagent leurs stratégies gagnantes pour réussir l’implantation des plantes fourragères (préparation du sol, types de semoirs et de semences, distribution et profondeur de semis, vasage et sursemis, semis d’automne). Les règles de bases, trucs et astuces à mettre en pratique pour améliorer les rendements.
 
14 h 20 Qualité de l’ensilage et lutte biologique
Gisèle LaPointe, Ph. D., professeure, Food Science Department, University of Guelph
Collaborateur Pascal Drouin, Lallemand Specialites inc.
Une fermentation des plantes fourragères bien réalisée est produite par les bactéries lactiques de souches sélectionnées. La sélection de souches  pour un additif bactérien pour ensilage est un long processus permettant d'identifier des souches très compétitives ou ayant d'autres propriétés avantageuses pour maintenir la qualité. Nous décrirons de quelle façon ces souches améliorent la fermentation, la stabilité aérobie et la lutte biologique envers les pathogènes et autres microorganismes impliqués dans la détérioration des fourrages. Ces propriétés seront appliquées à l’innocuité du colostrum et du lait.
 
JE SUIS CHEF D'ENTREPRISE
15 h Connaissez-vous le coût de production de vos fourrages?
Karen Bergeron, M. Sc., agronome, conseillère stratégique, Lactanet
Gaétan Gaudreau, DEC, producteur, Ferme Degau
L’alimentation des animaux représente la dépense la plus importante pour une ferme laitière. Bien que les fourrages comptent pour 52 % des coûts d’alimentation, très peu de conseillers et de producteurs prennent le temps d’analyser ce coût. Est-ce qu’on passe à côté de quelque chose d’important?
16 h Mot de la fin

Changements climatiques et plantes fourragères : impacts attendus et exemples d'adaptations

Sylvestre DelmotteSylvestre Delmotte
Ph. D., consultant en agroenvironnement, modélisation et démarche participative, projet Agriclimat
Lire la biographie

M. Sylvestre Delmotte est ingénieur et docteur en agronomie de Supagro Montpellier (France). Postdoctorat à l’Université McGill de 2013 à 2015, il intervient depuis 2016 comme consultant en agroenvironnement, modélisation et démarche participative au Québec. Il travaille principalement sur des projets portant sur l’adaptation aux changements climatiques et l’innovation pour une agriculture durable.

Guillaume Jégo
Guillaume Jégo
Ph. D., chercheur scientifique, modélisation des agroécosystèmes, Direction générale des Sciences et de la Technologie, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Lire la biographie

M. Guillaume Jégo est chercheur en modélisation des agro-écosystèmes au Centre de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada de Québec depuis 2011. Il travaille sur le développement et l’adaptation de modèle permettant la simulation de la croissance des plantes et des bilans agroenvironnementaux en interaction avec le climat, la régie et les propriétés des sols. Il a notamment travaillé sur la simulation des effets des changements climatiques sur la croissance de la luzerne et de la fléole ainsi que sur la performance agroenvironnementale des fermes laitières au Canada.

Résilience et adaptation des systèmes fourragers aux changements climatiques

Valentin PicassoValentin Picasso Risso
Ph. D., Agriculture durable, agronomist, professeur adjoint, systèmes fourrages et prairies, Agronomy department, University of Wisconsin-Madison
Lire la biographie

Le professeur Picasso Risso a développé des approches innovantes pour évaluer la résilience face aux changements climatiques de cultivars, de systèmes de cultures et de systèmes prairiaux. Afin d’orienter les agriculteurs ainsi que les décideurs politiques, il a identifié des processus d’intensification écologique pour les systèmes d’élevage. Son programme de recherche sur l’agropyre Kernza, mené à l’Université du Wisconsin-Madison, a démontré les bénéfices du double usage d’une céréale vivace, produite pour le grain et pour le pâturage. M. Picasso Risso dirige des équipes de recherche transdisciplinaires en durabilité de l’agriculture, alliant les sciences et les politiques, sur les sujets de l’empreinte carbone et des prairies naturelles.

Bénéfices des plantes fourragères pérennes pour nos écosystèmes agricoles

Valentin PicassoMarie-Noëlle Thivierge
Ph. D., agronome, chercheure en agronomie et écophysiologie des plantes fourragères, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Lire la biographie

Mme Marie-Noëlle Thivierge est agronome. Elle détient un doctorat en biologie végétale de l’Université Laval et a effectué un postdoctorat portant sur l’impact des changements climatiques sur les plantes fourragères et sur la performance environnementale des fermes laitières canadiennes. Depuis 2015, elle est chercheure en agronomie et écophysiologie des plantes fourragères chez Agriculture et Agroalimentaire Canada. Avec l’aide de son équipe, Marie-Noëlle travaille à la quantification des services écosystémiques fournis par les plantes fourragères pérennes et à l’amélioration des pratiques de gestion de ces cultures pour en optimiser le rendement, la valeur nutritive et la persistance. Elle s’intéresse particulièrement aux relations entre les différentes espèces végétales au sein des mélanges fourragers. Marie-Noëlle est membre du Conseil québécois des plantes fourragères et du Comité plantes fourragères du CRAAQ.

Pratiques gagnantes pour les semis

Valentin PicassoÉric Desrosiers
DEC GEEA, producteur et conseiller, SEMSOLUTIONS
Lire la biographie

M. Éric Desrosiers est diplômé en technique agricole en 1998. Actionnaire de la Ferme Jalric senc à St-Gabriel-de-Brandon dans Lanaudière. Ferme laitière jusqu'en 2007 et maintenant spécialisé dans la production de foin de commerce dédiée à l'exportation. Il a débuté comme représentant en 2004 et depuis 15 ans, il s'est spécialisé dans le domaine des plantes fourragères. Il a démarré son entreprise de vente et distribution en 2017. Passionné par les plantes fourragères et toujours à l'affût des nouvelles techniques pour atteindre les plus hauts rendements, il a dépassé les 11 000 acres de semis à forfait avec des semoirs adaptés pour les plantes fourragères. Il croit fermement que nous pouvons faire mieux en termes de rendement, de qualité et de persistance. Sa mission n’est pas seulement de sortir de la zone de confort et augmenter les performances, sa mission est également d'optimiser les connaissances afin d'être mieux outillé et faire face aux enjeux des années à venir.

Darcy Gauthier
Darcy Gauthier
DEC GEEA, producteur, Ferme Maggy et fabricant de semoirs
Lire la biographie

Invention et fabrication sur mesure de semoir pour plantes fourragères adaptable à tous les semoirs (2005). En 2018, M. Gauthier a complété avec succès le transfert de la ferme familiale laitière.

Qualité de l'ensilage et lutte biologique

Valentin PicassoGisèle LaPointe
Ph.D., professeure, Food Science Department, University of Guelph
Lire la biographie

Mme Gisèle La Pointe est titulaire de la chaire de recherche industrielle en Microbiologie laitière CRSNG/Producteurs de Lait de l’Ontario à l’Université de Guelph. Elle compte plus de 20 ans d’expérience en recherche et enseignement dans les domaines de la microbiologie, la biotechnologie et les applications de la génétique moléculaire microbienne. Elle utilise des approches systèmes pour l’étude de l’écologie microbienne et son impact sur la qualité du lait et les aliments destinés aux humains et aux animaux.

Connaissez-vous le coût de production de vos fourrages?

Karen BergeronKaren Bergeron
M. Sc., agronome, conseillère stratégique, Lactanet
Lire la biographie

En 2003, après avoir complété ses études en agronomie à l'Université Laval, Mme Karen Bergeron décide de poursuivre son parcours de formation et obtient sa maîtrise en sciences animales, spécialisée en nutrition. C’est en 2005 qu’elle décide de se joindre à l’équipe Lactanet en tant que conseillère en production laitière. Parallèlement, elle décide en 2006-2007 d’explorer aussi le domaine de l’enseignement à l’école d’agriculture de Nicolet. Cinq ans après son entrée chez Lactanet, elle devient conseillère stratégique où elle a la chance de jumeler deux de ses passions : les animaux et les gens. Innovatrice et soucieuse de la qualité de son travail, elle donne des formations et des conseils aux producteurs laitiers afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs.

Rachel Gervais
Gaétan Gaudreau
DEC, producteur, Ferme Degau
Lire la biographie

Diplômé en 1998, M. Gaétan Gaudreau a travaillé 5 ans comme représentant à la COOP pour ensuite retourner s’établir sur la ferme familiale avec son frère Stéphane. La ferme Degau compte un cheptel laitier de 85 têtes et 175 ha en cultures dont 6 ha en cultures maraîchères de maïs sucré et de légumes. Il occupe le poste d’administrateur pour les Producteurs de lait de la Capitale-Nationale-Côte-Nord en plus d’être président de l’Association des Producteurs de Maïs Sucré de Neuville. Il a mené le projet de l’appellation réservée I.G.P. Maïs de Neuville obtenue en 2017. M. Gaudreau est membre d’un groupe conseil depuis 6 ans.

 
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact
contact

jeudi 20 février 2020

Club de golf de la Vallée du Richelieu
100, chemin du Golf
Sainte-Julie (Québec) J3E 1Y1
 Ajouter à mon agenda

Collaborateurs



Plan Or



Plan Argent






Plan Bronze




Merci à nos partenaires privilégiés

 

Comité organisateur

Présidente :
Brigitte Lapierre, DLF Pickseed

Julie Baillargeon, Lactanet
Annie Claessens, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Christian Duchesneau, synAgri et AMSQ
Pascal Drouin, Lallemand Specialities inc.
Sébastien Hébert, Corteva Agriscience, Division agricole de DowDupont
Julie Lajeunesse, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Germain Lefebvre
Huguette Martel, MAPAQ, Direction régionale de l’Estrie
Gaétan Parent, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Alphonse Pittet, La ferme Pittet Inc. et CQPF
Solen Rocher, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Olivier Soucy, Université Laval
Marie-Noëlle Thivierge, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Coordination
Denise Bachand, CRAAQ


Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.