Colloque scientifique en production porcine et avicole 2022

Colloque scientifique en production porcine et avicole 2022
Le Colloque scientifique Porc / Avicole vous propose de faire le point sur les recherches réalisées au Québec à propos de la production porcine et avicole. Cet évènement réunit des chercheurs du Québec qui ont comme mandat de vulgariser leurs travaux afin de vous sensibiliser aux dernières avancées scientifiques dans ces deux secteurs de production.
Il s'adresse aux conseillers, vétérinaires, nutritionnistes et professionnels du milieu. 
Réalisé en partenariat avec le Centre de développement du porc du Québec (CDPQ), le Colloque scientifique en production porcine et avicole est une tribune québécoise dédiée principalement aux recherches scientifiques réalisées au Québec et offre un lieu de transfert des connaissances aux professionnels de ces secteurs.
 
Évènement en collaboration  
                          
                           
 
 
 
Webdiffusion recommandations techniques 

Accréditation à l'OAQ
 
Exposants  

Affiches scientifiques

Bioremédiation d’un antibiotique dans le fumier porcin lors de leur bioconversion par les larves de mouche soldat noire (Hermetia illucens
Marie-Hélène Deschamps, Ph. D., professeure adjointe, Département des sciences animales, Université Laval

Caractérisation in vitro de l'efficacité d'un nouveau probiotique contre Salmonella dans une perspective de santé publique et porcine
Amély Grandmont, étudiante à la maîtrise, Université de Montréal

Comparaison du calcul du débit de ventilation à partir du bilan CO2 et du bilan thermique
Andrea Katherin Carranza Diaz, ing. agr., M. Sc., étudiante au doctorat, Université Laval

Des modèles in vitro pour l’évaluation d’anticoccidiens et leurs alternatives chez le poulet de chair
Un programme d’alternance combinant une formulation d’huiles essentielles efficace avec ou sans vaccin anticoccidien pour le contrôle de la coccidiose chez le poulet de chair
Carl Julien, Ph. D., chercheur, CRSAD

Évaluation - dans une ferme expérimentale commerciale - de la capacité d’un mélange d’oléorésines d’épice à substituer ou à renforcer l’utilisation d’ionophore comme facteur de croissance sur les performances de croissance de porc en engraissement 
Bertrand Medina, Ph. D., responsable technique, Probiotech International inc.

Évaluation de la composition corporelle en protéine, lipide, calcium et phosphore chez la cochette jusqu'à la première mise bas
Julien Heurtault, ing., étudiant au doctorat, Université Laval, Agroscope

Nouveaux additifs alimentaires destinés à augmenter la robustesse des porcelets au sevrage
Alexandre Thibodeau, Ph. D., professeur sous octroi adjoint, Université de Montréal

Optimisation d’un procédé de fermentation des résidus de couvoirs pour leur surcyclage sur la ferme par des larves de mouche soldat noire (Hermetia illucens)
Mariève Dallaire-Lamontagne, agr., candidate au doctorat en sciences animales et auxiliaire d’enseignement, Chaire de leadership en enseignement en production et transformation primaire d’insectes comestibles, Université Laval

L'ostéodensitomètre : un outil d'évaluation des performances agronomiques pour une production de porcs et de volailles durable
Rachel Chiasson, agr., M. Sc., professionnelle de recherche, Université Laval

Solution pour réduire les risques associés à l'utilisation des aiguilles
Marie-Pierre FortierM. Sc., candidate au doctorat, responsable qualité de viande et service techniques, CDPQ

L'utilité d'une approche par filtration et hybridation pour l'évaluation du risque associé à Clostridium perfringens entérotoxinogène chez le poulet de chair
Rosette Kakese Mukosa, candidate à la maîtrise, étudiante, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal

Une revue systématique des impacts environnementaux de la production porcine et avicole
Felipe Mathias Weber Hickmann, ing., M. Sc., Ph. D.(c), assistant de recherche, Département des sciences animales, Université Laval
Programme
Colloque scientifique en production porcine et avicole
20 octobre 2022

 
 
Animateur : Alexandre Thibodeau, Université de Montréal
 
9 h
Mot de bienvenue
     
9 h 10
Impact du zinc, du cuivre et de suppléments énergétiques sur la croissance et le métabolisme énergétiques des porcelets
Frédéric Guay, Ph. D., professeur agrégé, Département des sciences animales, Université Laval
L’ajout de doses nutritionnelles élevées en zinc et en cuivre est reconnu pour améliorer la croissance et réduire l’incidence des diarrhées chez les porcelets sevrés. Cette amélioration serait en partie liée à une utilisation supérieure de l’énergie des aliments. Dans ce projet, nous avons donc évalué l’impact du supplément énergétique (gras versus glycérol) sur l’effet du cuivre et du zinc sur la croissance (gains lipidique et protéique) des porcelets sevrés.
 
9 h 25
Supplémentation en probiotiques comme stratégie de lutte contre la toxicité des faibles doses de déoxynivalénol chez le porc : comment en évaluer l’efficacité? 
Imourana Alassane-Kpembi, D.M.V., Ph. D., professeur adjoint, Département de biomédecine vétérinaire, Université de Montréal
Plusieurs approches de remédiation, dont la supplémentation en probiotiques, sont préconisées pour limiter les effets des faibles doses de mycotoxines sur la santé et la productivité du porc. Il reste encore à développer de nouveaux outils qui permettent d’évaluer l’efficacité de ces approches de remédiation. Cette présentation met en lumière les possibilités offertes par des techniques "omiques" pour l’évaluation de l’efficacité d’une supplémentation alimentaire par une souche de levure probiotique chez le porc.
 
9 h 40
Effet de la baisse de la teneur en protéine des aliments pour porcs à l’engraissement sur les rejets azotés et les émissions gazeuses au bâtiment 
Léa Cappelaere, Ingénieure agronome (France), grade de Master, candidate au doctorat, Département des sciences animales, Université Laval
Validation expérimentale des effets d’aliments à très basse teneur en protéine sur les rejets azotés et les émissions gazeuses des porcs à l’engraissement.
 
9 h 55 Période d'échanges et de questions avec les trois conférenciers
 
10 h 10 Pause
Visite des affiches et des kiosques

 
10 h 50 Impact de la composition minérale de l’eau chez le poulet de chair
Angel René Alfonso Avila, Ph. D., chercheur, CRSAD
Un bilan électrolytique (Na+ K- Cl-) inférieur à 150 mEq/kg ou supérieur à
350 mEq/kg réduit les performances et affecte l’efficacité alimentaire des volailles. Un déséquilibre de ce bilan peut également avoir un impact sur la minéralisation osseuse, sur la prise volontaire en eau et par conséquent, sur l'apparition de litières humides. Outre les apports de minéraux par l'aliment, ceux en provenance de l'eau de consommation peuvent aussi jouer dans certaines situations.

 
11 h 05 Le second visage de Clostridium perfringens : gros plan sur ce pathogène zoonotique en production avicole 
Marie-Lou Gaucher, D.M.V., M. Sc., Ph. D., Mcb. A., (Ordre des médecins vétérinaire et association des microbiologistes), professeure adjointe, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal
On connaît Clostridium perfringens pour ses impacts dévastateurs sur la santé digestive des poulets de chair, car il est la cause de l’entérite nécrotique aviaire.  Cependant, on s'interroge encore quant aux réservoirs et aux voies de transmission de sa sous-population entérotoxinogène, qui est à l’origine de plus de 10 % des toxi-infections d’origine alimentaire chaque année au Canada.
 
11 h 20 Vers une meilleure compréhension des mécanismes de la colonisation intestinale et de la dissémination extraintestinale de Campylobacter jejuni chez le poulet de chair
Sophie Chagneau, M. Sc., candidate au doctorat, Chaire de recherche en salubrité des viandes, Université de Montréal
Des poulets de chair ont été inoculés expérimentalement avec différents ratios de deux souches de Campylobacter jejuni afin d’étudier les niveaux de colonisation intestinale et de dissémination hépatique du pathogène, ainsi que la réponse immunitaire des oiseaux.

 
11 h 35 Période d'échanges et de questions avec les trois conférenciers
 
11 h 50 Dîner
Visite des affiches et des kiosques

 
13 h 30
Mesures basées sur les animaux : un survol de leur importance pour le bien-être animal et la production porcine
Luiene Moura Rocha, Ph. D., professionnelle de recherche et chargée de projets, CDPQ
Les mesures basées sur l'animal représentent un outil prometteur et peu coûteux favorable à la promotion du bien-être animal, qui a un impact important sur la santé animale.
 
13 h 45
Outils technologiques pour la détection de la maladie chez le porc en croissance : état des lieux et perspectives 
Patrick Gagnon, Ph. D., responsable - analyse et valorisation des données, CDPQ
Cette conférence présente les principaux résultats d’un récent projet sur la détection automatisée de la maladie chez le porc en croissance et expose les défis et opportunités de certaines technologies pour la production porcine.
 
14 h Des porcs en santé pour une carcasse de qualité?
Marie-Pierre Fortier, M. Sc., candidate au Ph. D., responsable qualité de viande et service techniques, CDPQ
Évaluation de l’Impact des maladies présentes en pouponnière et en engraissement sur les performances zootechniques et la qualité de la carcasse et de la viande.
 
14 h 15
Période d'échanges et de questions avec les trois conférenciers
 
14 h 30 Pause
Visite des affiches et des kiosques

 
15 h 10
Développement d'un vaccin autogène provincial pour mieux contrôler l'influenza porcine
Marie-Claude Poulin, D.M.V., vétérinaire, CDPQ
Le contrôle régional est un processus innovateur pour ce deuxième pathogène en importance au Québec. Les différentes étapes du développement d’un vaccin Influenza seront abordées, incluant l’échantillonnage, l’analyse épidémiologique, la sélection des séquences ainsi que les différents types de vaccins.
 
15 h 25 Caractérisation des interactions virus-hôte par protéomique comparative : le cas des nidovirus PEDV et PRRSV, d'importants pathogènes pour l'industrie porcine
Mehdi Maury Laouedj, M. Sc., étudiant, Faculté de médecine vétérinaire, Laboratoire de virologie moléculaire animale, Université de Montréal
Le PEDV, un important coronavirus porcin, responsable de grave pertes économiques, est le principal agent pathogène émergent du porc au Canada et dans le monde, avec le PRSSV.
 
15 h 40
Période d'échanges et de questions avec les deux conférenciers
 
15 h 50 Mot de la fin
 
15 h 55 Cocktail
Visite des affiches et des kiosques (disponibles)
 
 

Impact du zinc, du cuivre et de suppléments énergétiques sur la croissance et le métabolisme énergétiques des porcelets

Frédéric GuayFrédéric Guay
Ph. D., professeur agrégé, Département des sciences animales, Université Laval
Lire la biographie

M. Frédéric Guay est professeur à l’Université Laval. Il a réalisé différents projets de recherche touchant la nutrition, l'alimentation et la gestion d’élevage en production porcine. Il travaille plus particulièrement sur les facteurs permettant de maximiser les performances des truies allaitantes et des porcelets sevrés. Ses études sur ce sujet traitent des facteurs de gestion d’élevage qui agissent sur la survie et la croissance des porcelets allaités, dont la prise alimentaire de la truie, ainsi que sur les différentes solutions alimentaires facilitant la transition lors du sevrage des porcelets.

Supplémentation en probiotiques comme stratégie de lutte contre la toxicité des faibles doses de déoxynivalénol chez le porc : comment en évaluer l'efficacité?

ImouranaImourana Alassane-Kpembi
D.M.V., Ph. D., professeur adjoint, Département de biomédecine vétérinaire, Université de Montréal
Lire la biographie

Dr. Imourana Alassane-Kpembi est médecin vétérinaire et détient un doctorat en toxicologie alimentaire de l’Institut national de la recherche agronomique en France. Professeur de toxicologie vétérinaire à la Faculté de Saint-Hyacinthe, il s’intéresse particulièrement aux effets des mycotoxines sur la santé intestinale du porc. Il est co-auteur d’un ouvrage sur la santé intestinale des animaux de la ferme, intitulé Intestinal health : Key to maximise growth performance in livestock.


Effet de la baisse de la teneur en protéine des aliments pour porcs à l'engraissement sur les rejets azotés et les émissions gazeuses au bâtiment

Lea CappelaereLéa Cappelaere
Ingénieure agronome (France), grade de Master, candidate au doctorat, Département des sciences animales, Université Laval
Lire la biographie

Après la réalisation d’une méta-analyse sur la baisse de protéine chez le porc pour son mémoire de fin d’études, Mme Léa Cappelaere a travaillé un an et demi pour Ajinomoto Animal Nutrition Europe sur les problématiques de baisse de protéine et d'évaluation environnementale chez le porc et le poulet. En février 2021, elle a débuté un doctorat à l’Université Laval portant sur la baisse de protéine pour améliorer la durabilité de l’élevage porcin.


Impact de la composition minérale de l'eau chez le poulet de chair

Angel-René AlfonsoAngel René Alfonso Avila
Ph. D., chercheur, CRSAD
Lire la biographie

M. Angel René Alfonso Avila est chercheur au Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD). Il s’intéresse au rôle fonctionnel des nutriments (minéraux, acides aminés et vitamines) comme stratégies complémentaires pour promouvoir les conditions nécessaires au maintien de la santé et des performances productives des animaux modernes (ruminants et monogastriques).


Le second visage de Clostridium perfringens : gros plan sur ce pathogène zoonotique en production avicole

Marie-Lou GaucherMarie-Lou Gaucher
D.M.V., M. Sc., Ph. D., Mcb.A., (Ordre des médecins vétérinaire du Québec et Association des microbiologistes du Québec), professeure adjointe, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal
Lire la biographie

Dre Marie-Lou Gaucher est professeure en Développement animal durable et salubrité alimentaire à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche se concentrent sur le contrôle des pathogènes zoonotiques en production avicole, avec une attention particulière sur Salmonella et sur C. perfringens dans un aspect de santé animale et de santé publique.


Vers une meilleure compréhension des mécanismes de la colonisation intestinale et de la dissémination extraintestinale de Campylobacter jejuni chez le poulet de chair

Sophie ChagneauSophie Chagneau
M. Sc., candidate au doctorat, Chaire de recherche en salubrité des viandes, Université de Montréal
Lire la biographie

Mme Sophie Chagneau a réalisé une licence en Biochimie, biologie moléculaire, biologie cellulaire et génétique, suivie d'un master en Zoonoses et environnement à l'Université de Limoges en France. Depuis l’été 2019, elle fait partie de l’équipe de la Chaire de Recherche en Salubrité des Viandes de l’Université de Montréal afin de réaliser un doctorat en sciences vétérinaires option microbiologie sous la supervision du Pr Alexandre Thibodeau.


Mesures basées sur les animaux : un survol de leur importance pour le bien-être animal et la production porcine

Luine Moura RochaLuiene Moura Rocha
Ph. D., professionnelle de recherche et chargée de projets, CDPQ
Lire la biographie

Mme Luiene Moura Rocha a effectué son doctorat à l'Université Laval en sciences animales axés sur le bien-être animal, la physiologie du stress et la qualité de la viande. De 2016 à 2019 elle a occupé le poste de chercheure scientifique en bien-être animal et qualité de la viande à AAC. Depuis 2021, elle est responsable de projet au CDPQ, travaillant en étroite collaboration avec les Éleveurs de Porcs du Québec sur un projet portant sur la validation des indicateurs du bien-être animal.

 


Outils technologiques pour la détection de la maladie chez le porc en croissance : état des lieux et perspectives

Patrick GagnonPatrick Gagnon
Ph. D., responsable - analyse et valorisation des données, CDPQ
Lire la biographie

M. Patrick Gagnon est titulaire d’une maîtrise en statistique (Université Laval) et d’un doctorat en Sciences de l’eau (Institut National de la Recherche Scientifique). Ses principaux champs d’expertise sont l’analyse statistique comparative, la modélisation stochastique et la modélisation d’évaluation intégrée. Membre de l’équipe du CDPQ depuis 2016, il participe à l’élaboration de dispositifs expérimentaux, la gestion de bases de données, l’analyse de données et le développement d’outils d’aide à la décision.

 


Des porcs en santé pour une carcasse de qualité?

Marie-Pierre FortierMarie-Pierre Fortier
M. Sc., candidate au doctorat, responsable qualité de viande et service techniques, CDPQ
Lire la biographie

Diplômée en agronomie, titulaire d’une maîtrise en sciences animales avec mémoire et candidate au doctorat à l’Université Laval, Mme Marie-Pierre Fortier travaille à titre de responsable en qualité des viandes au CDPQ depuis 2008. Dans le cadre de son travail, elle est responsable des projets de recherche touchant plus spécifiquement la qualité de la carcasse et de la viande ainsi que de l’élaboration de différentes offres de service du secteur technique.


Développement d'un vaccin autogène provincial pour mieux contrôler l'influenza porcine

Marie-Claude PoulinMarie-Claude Poulin
D.M.V., vétérinaire, CDPQ
Lire la biographie

Dre Marie-Claude Poulin est vétérinaire consultante dans l’industrie porcine depuis plus de 30 ans. Son expertise et ses intérêts comprennent la mise en place de programmes de santé, la biosécurité, la visite d’élevage, la mise en place de programmes d’éradication, le contrôle des maladies exotiques, la recherche sur les marchés et la coordination de projets. Avant d’être consultante indépendante, elle a travaillé chez PIC en Europe et en Asie et chez Breton Agri-Management au Québec.


Caractérisation des interactions virus-hôte par protéomique comparative : le cas des nidovirus PEDV et PRRSV, d'importants pathogènes pour l'industrie porcine

ESCI_MMLMehdi Maury Laouedj
M. Sc., étudiant, Faculté de médecine vétérinaire, Laboratoire de virologie moléculaire animale, Université de Montréal
Lire la biographie

M. Mehdi Maury Laouedj est titulaire d'un bac en sciences Biologie-Santé (Microbiologie) et d'une maîtrise sciences vétérinaires (Microbiologie), ce qui lui a permis de se former dans le domaine des virus et de leurs interactions. Il a collaboré à la revue sur le rôle des rongeurs comme réservoirs des maladies virales émergentes à l’étude.

 
 
 
 
 
 
Veuillez prendre note que l'évènement est maintenant passé et que les inscriptions, par conséquent, sont maintenant terminées.
 
Merci!

jeudi 20 octobre 2022

Hôtel Québec
3115, avenue des Hôtels
Québec (Québec) G1W 3Z6
Je m’inscris  Ajouter à mon agenda

Collaborateurs

Partenaires plan BRONZE




 
Merci à nos partenaires privilégiés
 

Comité organisateur

Laetitia Cloutier, CDPQ
Simon Huard, ADM Alliance Nutrition
Pierre Lessard, Olymel
Marie-Pierre Létourneau-Montminy, Université Laval
Yan Martel-Kennes, Sollio Agriculture
Bertrand Médina, Probiotech international
Aurélie Moulin, Agri-Marché
Daniel E. Rico, CRSAD
Alexandre Thibodeau, Université de Montréal

Coordination : Jacques LeBlanc, CRAAQ


Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.