Les Perspectives agroalimentaires 2024

Les Perspectives agroalimentaires 2024
La mission des Perspectives agroalimentaires est de jeter un regard sur l’avenir, en proposant des contenus interactifs et en misant plus que jamais sur les acteurs de l’innovation. Les Perspectives agroalimentaires offrent l'occasion de réfléchir sur les transformations constatées ces dernières années dans le secteur agricole et agroalimentaire en présentant des tendances économiques, des innovations disruptives, des enjeux politiques et des réflexions éclairantes.
Lors de cette 34e édition des Perspectives agroalimentaires, plusieurs intervenants spécialisés présenteront des conférences à caractère macroéconomique axées sur les enjeux des ressources naturelles, les systèmes alimentaires durables et l'agriculture régénératrice.


 
Covoiturer - un bon moyen pour réseauter!                                       


 
Webdiffusion recommandations techniques

 
Une initiative du
Rehausser les seuils de tolérance des consommateur.rice.s face aux dommages esthétiques causés par les ennemis de la laitue
Arnold Dabilgou, candidat à la maîtrise en sciences de la consommation, Université Laval

Comment impliquer les parties prenantes dans l'analyse et la création de solutions associées à l'usage de pesticides agricoles au Québec?
William Robitaille, étudiant au doctorat, Université McGill

L’agriculture numérique : un décalage entre promesses et réalité
Lucie Violland, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM

Mobilisation des études prospectives en agriculture : cas de l'établissement agricole à l'horizon de 2035
Feriel Marzougui, étudiante au doctorat sur mesure - entrepreneuriat agricole, Université Laval

La chaîne d'approvisionnement de nos banques alimentaires a-t-elle fait preuve de résilience durant la pandémie de COVID-19?
Jacinthe Cloutier, professeure-chercheuse, Université Laval

Comment coconstruire des politiques agroalimentaires? Le modèle des "mini processus de délibération publique"
Marie-Ève Gaboury-Bonhomme, professeure-chercheuse, Université Laval

Les fermes phares du Québec: cadre théorique pour imaginer des systèmes agroalimentaire durables
Mathieu Garceau-Tremblay, étudiant, Université Bishop's

Facteurs  sociologiques qui incitent/freinent  l'adoption des pratiques alternatives à l' utilisation des pesticides: une revue  internationale  de la portée « Scoping review »?
Aminata Diagne, professionnelle de recherche, Université Laval

Perceptions et enjeux de l'assurance récolte dans les foins au Québec
Saïdou Wagne, étudiant à la maîtrise, Université Laval
 
Programme
Les Perspectives agroalimentaires
23 avril 2024

 
Animatrices
Colette Lebel
, coordonnatrice, Association des communicateurs et rédacteurs de l'agroalimentaire (ACRA)
Cynthia Chicoine, ACRA

 
7 h 30 Déjeuner-conférence (non webdiffusé)
Ferme TournevenT : modèle d'affaires vert et innovant                  
  Audrey Bouchard, B. Sc. A., directrice générale et copropriétaire et Guillaume Dallaire, B. ing., directeur des opérations et copropriétaire, Ferme TournevenT
Les conférenciers présenteront les activités de leur entreprise et les actions amorcées en développement durable et pour une économie circulaire.
 
9 h  Mot de bienvenue
 
9 h 10
La macroéconomie après la période d’inflation et les coûts des désastres climatiques 
Marc-Antoine Dumont, M. Sc., économiste, Desjardins
La baisse des taux d’intérêt vers le printemps devrait stimuler la croissance au Canada, mais les renouvellements hypothécaires et le financement des entreprises continueront de se faire à taux élevé. La question de la transition énergétique ainsi que des changements climatiques demeurent aussi un enjeu important à la croissance.
 
10 h
Les enjeux associés aux ressources naturelles
Patrick González, Ph. D., professeur agrégé, Faculté des sciences sociales, Université Laval
Les engrais et l’énergie ne sont pas les intrants les plus importants dans le secteur agricole, mais ils sont ceux dont les prix varient le plus, et de loin. Lorsque les prix s’envolent, l’industrie connaît des années difficiles – et surtout imprévisibles. Les prix des produits augmentent aussi mais moins vite historiquement que ceux des intrants. Les prix des intrants redescendent-ils toujours sur terre? Il est suggéré que la transition énergétique doit nous conduire vers un monde où l’énergie sera plus chère en moyenne qu’elle ne l’a été par le passé.
 
10 h 50 Pause - visite des projets de recherche et réseautage
 
11 h 20
Les mesures et les clauses miroirs dans les politiques européennes
Mathilde Dupré, diplômée de Sciences Po Paris, co-directrice, Institut Veblen
L’Union européenne se préoccupe de plus en plus des impacts environnementaux, dans les pays tiers, liés à sa consommation et elle commence à mobiliser les règles d’accès au marché européen comme un levier en faveur d’une transition. Quels sont les bénéfices et les difficultés de ces mesures miroirs? 
 
12 h 10
Dîner et visite des projets de recherche et réseautage 

 
13 h 40
La création de marchés pour l’agriculture régénératrice – La perspective du secteur de la transformation agroalimentaire et les défis socioéconomiques auxquels sont confrontés les agriculteurs en transition
Dominik Klauser, Ph. D. en biologie végétale, biologiste, directeur Agriculture régénératrice, SAI Plateform
Le concept d’agriculture régénératrice est généralement considéré comme un nouveau paradigme qui permettra d'assurer la productivité future de l'agriculture tout en préservant les ressources naturelles. Par ses objectifs ambitieux pour 2030 et 2050, l’industrie des aliments et des boissons a pris des engagements sans précédent en faveur de la transition de ses chaînes d’approvisionnement vers cette forme d’agriculture.
SAI Platform est une organisation membre de l’industrie des aliments et des boissons. Je vous présenterai comment nous travaillons à créer une compréhension et une définition communes de l'agriculture régénératrice et comment cette agriculture contribue à améliorer la résilience des producteurs face aux changements climatiques, en plus de leur offrir de nouveaux débouchés commerciaux.


Caroline Lavoie, B. A., chargée de projet en production laitière régénératrice, Régénération Canada et assistante en production laitière biologique
Bien que l’agriculture régénératrice fasse actuellement l'objet d’un engouement considérable parmi les géants agroalimentaires, l’adoption de nouvelles pratiques par les entreprises agricoles demeure, pour le moment, marginale. Afin que cette transition permette une résilience globale de nos entreprises agricoles, il est essentiel de reconnaître et d’examiner les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs dans la transition. Au-delà des incitatifs financiers, les initiatives et projets actuels doivent déployer des ressources pour favoriser l’accès à l’information et à l’expertise, un accompagnement soutenu des producteurs et leur mise en réseau par la création de communautés de praticiens. Dans le cadre du projet de Fermes laitières engagées, Régénération Canada collabore avec General Mills et Logiag pour faciliter la transition climatique du secteur de la production laitière au Québec par l’adoption de pratiques régénératrices.
 
14 h 30
Comment les systèmes alimentaires durables peuvent être une solution pour une transition durable de l’écosystème
Sophie Lapointe, DESS en éco-conseil, diplôme de 2e cycle en gestion de projet, coordonnatrice, écoconseillère, Borée
Exploration des multiples modèles de système alimentaire durable (SAD) : leur diversité et leurs interactions avec le secteur agroalimentaire. L’exemple de Borée : une illustration de l’un de ces modèles.

Communauté autochtone dans les systèmes alimentaires territoriaux
Guy-Pascal Weiner, DESS Gestion des ressources maritimes, directeur des pêches commerciales, Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk
La Première Nation Wolastoqiyik Wahsepikuk réserve une partie de ses contingents de poissons et de fruits de mer commerciaux afin de les donner à ses membres lors d’une distribution communautaire annuelle.
 
15 h 25 Faire sans, faire avec moins. Nouveaux horizons de recherche sur l'innovation
Frédéric Goulet, Ph. D., chercheur, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) – Centro Internacional de Mejoramiento de Maíz y Trigo (CIMMYT)
L’innovation et les technologies sont associées à la promesse de jours meilleurs, mais elles génèrent également des craintes et des rejets. C’est le cas en particulier dans le secteur agricole, aux prises avec de nouveaux défis et au cœur d’un renouvellement de ses relations avec la société. Cette conférence proposera des clés d’analyse pour appréhender ces bouleversements, pour repenser la notion d’innovation et pour questionner les modèles de transition qui sont aujourd'hui majoritairement empruntés.
 
16 h 15  Mot de clôture
 



16 h 20



Cocktail, une présentation de 
 
 

Déjeuner-conférence - Ferme TournevenT : modèle d'affaire vert et innovant

Audrey Bouchard
Audrey Bouchard

B. Sc. A., directrice générale et copropriétaire, Ferme TournevenT

Lire la biographie

Audrey Bouchard est titulaire d'un baccalauréat en sciences et technologie des aliments de l’Université Laval depuis 2003. En travaillant dans diverses industries de transformation alimentaire et centres de recherche, elle a acquis au fil des ans une forte capacité d’analyse et de gestion du risque lié à la salubrité alimentaire. Elle a également eu l’occasion de mettre au point de nombreux systèmes d’assurance qualité ainsi que de nouveaux produits actuellement sur le marché. En 2014, Mme Bouchard décide de faire le grand saut dans le monde agricole en acquérant, avec son conjoint, la Ferme TournevenT, à Hébertville. À titre de directrice générale, elle se charge de la mise en œuvre de la mission et de la vision de l’entreprise : produire et transformer de façon durable des cultures biologiques de sa région nordique en mettant de l’avant des pratiques d’économie circulaire afin de participer à la santé collective de la société en offrant aux québécois des aliments biologiques, nutritifs et sains issus de leur terroir. Son implication dans plusieurs CA, dont celui du Créneau d’excellence Agroboréal où elle siège à titre de vice-présidente depuis 2019, lui a également permis de contribuer à la valorisation des ressources boréales du Saguenay?Lac-Saint-Jean et à la croissance de la filière de valorisation des grains de spécialité nordiques.

Guillaume Dallaire
Guillaume Dallaire

B. ing., directeur des opérations et copropriétaire, Ferme TournevenT

Lire la biographie

Guillaume Dallaire détient un baccalauréat en génie informatique de l’Université du Québec à Chicoutimi. Il a passé les premières années de sa carrière à innover dans les TI. Ayant toujours gardé sa passion pour l’agriculture dans son rétroviseur, il acquiert, avec sa conjointe en 2014, l’entreprise familiale : Ferme TournevenT où il agit comme directeur des opérations. M. Dallaire est le chef d’orchestre de la production de grains de spécialité nordiques sur plus de 1000 ha en régie biologique. Il veille également à maximiser les procédés du centre de nettoyage de grains ainsi que du secteur de la transformation alimentaire de l’entreprise TransAlim. Il a d’ailleurs mis en place tout le système Intranet de la compagnie et demeure constamment à l’affût des nouvelles technologies pour maintenir l’usine au niveau 4.0. M. Dallaire est aussi le fondateur de la CUMA Boréale, une coopérative d’utilisation de matériel agricole qui a vu le jour en 2017 et a permis la solidification de la filière grains de spécialité au Saguenay?Lac-Saint-Jean. Ayant été récemment nommé directeur de l’Alliance commerciale canadienne du chanvre (dont il était membre depuis 2019), il est fier de représenter le Québec dans cette industrie florissante pancanadienne.

La macroéconomie après la période d'inflation et les coûts des désastres climatiques

Marc-Antoine Dumont
Marc-Antoine Dumont

M. Sc., économiste, Desjardins

Lire la biographie

Après s’être joint à l’équipe des Études économiques de Desjardins en octobre 2020, Marc-Antoine Dumont s’est rapidement bâti une solide réputation pour la profondeur de ses analyses économiques et pour ses talents de communication. En tant que spécialiste des matières premières et des économies émergentes, il a produit de captivantes recherches thématiques sur l’économie mondiale, les chaînes d’approvisionnement, la transition énergétique et l’inflation.

Les enjeux associés aux ressources naturelles

Patrick González
Patrick Gonzalez

Ph. D., professeur agrégé, Faculté des sciences sociales, Université Laval

Lire la biographie

Patrick González enseigne la microéconomie à l’Université Laval depuis 1997. Au cours de sa carrière, il a publié des articles théoriques dans des revues savantes, rédigé des manuels universitaires et réalisé des recherches dans le domaine de l’économie de l’énergie pour plusieurs institutions, en plus de développer des cours originaux.

Les mesures et les clauses miroirs dans les politiques européennes

Mathilde Dupré
Mathilde Dupré

Diplômée de Sciences Po Paris, co-directrice, Institut Veblen

Lire la biographie

Mathilde Dupré est codirectrice de l’Institut Veblen, à Paris. Diplômée de Sciences Po Paris, avec un master en Économie du développement international, Mathilde été chargée de plaidoyer sur le financement du développement et la régulation des entreprises multinationales dans une ONG de développement. Elle a rejoint l’Institut Veblen en 2015 pour développer le programme sur la politique commerciale européenne. Elle est coauteure du livre Après le libre-échange : Quel commerce international face aux défis écologiques, paru aux éditions Les Petits Matins en 2020.

La création de marchés pour l'agriculture régénératrice - La perspective du secteur de la transformation agroalimentaire et les défis socioéconomiques auxquels sont confrontés les agriculteurs en transition

Dominik Klauser
Dominik Klauser

Ph. D. en biologie végétale, biologiste, directeur Agriculture régénératrice, SAI Plateforme

Lire la biographie

Tout au long de sa formation et de son parcours professionnel, Dominik Klauser s’est consacré à la création de systèmes de production agricole plus durables en développant des innovations et des concepts conformes à l’agriculture régénératrice. L’un de ses objectifs était d’intégrer les producteurs agricoles dans une chaîne de valeur régénérative et de leur proposer une innovation qui leur permette d’accroître leur productivité et leur efficacité dans l’utilisation des ressources. Cela incluait le développement de programmes de crédits carbone pour monétiser leur passage à une agriculture plus durable, la création de partenariats au sein de la chaîne de valeur (pour diversifier la production agricole en optant pour des cultures plus résistantes) et des méthodologies pour évaluer l’incidence de l’agriculture sur les principaux piliers de la durabilité. M. Klauser donne des conférences sur l’agriculture durable dans diverses universités suisses et il agit à titre de conseiller auprès de plusieurs organisations multilatérales qui souhaitent orienter leurs investissements vers la création de systèmes agricoles régénératifs et plus résistants.

Caroline Lavoie
Caroline Lavoie

B. A., chargée de projet en production laitière régénératrice, Régénération Canada et assistante en production laitière biologique

Lire la biographie

Caroline Lavoie est née sur une ferme laitière biologique au Bas-Saint-Laurent, mais elle ne se destinait pas à une carrière en agriculture. Elle détient un baccalauréat multidisciplinaire en communication publique et en sciences politiques de l’Université Laval. Elle a travaillé en réinsertion socioprofessionnelle à Melbourne, en Australie, de 2010 à 2020 et a été conseillère en gestion de programmes et en relève au MAPAQ de 2020 à 2022. Depuis 2022, Mme Lavoie s’implique sur la ferme laitière biologique familiale avec son frère et sa mère en réalisant des projets en agroenvironnement et en régie du troupeau. Depuis 2023, elle est aussi chargée de projets en production laitière régénératrice pour Régénération Canada, ce qui l’amène notamment à contribuer avec General Mills et Logiag au projet de transition climatique de la filière. Mme Lavoie s’intéresse particulièrement à l’aspect humain qui entoure les changements de pratiques agricoles.

Comment les systèmes alimentaires durables peuvent être une solution pour une transition durable de l'écosystème

Sophie Lapointe
Sophie Lapointe

DESS en éco-conseil, diplôme de 2e cycle en gestion de projet, coordonnatrice, écoconseillère, Borée

Lire la biographie

Sophie Lapointe est écoconseillère de formation. Elle cumule plus de 15 ans d'expérience en développement durable. C'est en trouvant des solutions plus écoresponsables avec diverses organisations et en offrant de l’accompagnement et des conférences aux industries, commerces et institutions qu'elle contribue au changement de pratiques organisationnelles. En tant que coordonnatrice chez Borée, Mme Lapointe peut compter sur l’appui de partenaires, pour améliorer le système alimentaire durable du Saguenay?Lac-Saint-Jean.

Communauté autochtone dans les systèmes alimentaires territoriales

Guy-Pascal Weiner
Guy-Pascal Weiner

Directeur des pêches commerciales, Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk

Lire la biographie

Monsieur Guy-Pascal Weiner gère un portefeuille de permis de pêches commerciales appartenant à la Première Nation Wolastoqiyik Wahsepikuk. Au-delà de la gestion de l’effort de pêche, l’efficacité et la rentabilité de celle-ci, il assure les liens entre la science et les partenaires industriels.

Faire sans, faire avec moins. Nouveaux horizons de recherche sur l'innovation

Frédéric Goulet
Frédéric Goulet

Ph. D., chercheur, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) – Centro Internacional de Mejoramiento de Maíz y Trigo (CIMMYT)

Lire la biographie

Frédéric Goulet est chercheur en sciences sociales au sein du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) en France. Ses recherches portent sur les transformations des sciences et des technologies appliquées au secteur agricole en Amérique latine et en France. Il est depuis 2022 chercheur visitant auprès du Centre international d’amélioration du maïs et du blé (CIMMYT) au Mexique. Auparavant, il a été professeur visitant à l’Université rurale fédérale de Rio de Janeiro (UFRRJ) au Brésil et chercheur visitant à l’Institut national de technologie agricole (INTA) à Buenos Aires en Argentine.

Tarif du 23 janvier au 9 avril inclusivement
    Régulier     Étudiant
Sur place
Colloque et déjeuner-conférence 

 
  280 $ + tx =  321,93 $     240 $ + tx =  275,94 $
Sur place
Colloque seulement

 
  245 $ + tx  = 281,69 $     210 $ + tx = 241,45 $
Webdiffusion
 
  210 $ + tx = 241,45 $     180 $ + tx = 206,96 $
 
Tarif à partir du 10 avril 2024
    Régulier     Étudiant
Sur place
Colloque et déjeuner-conférence 

 
  330 $ + tx  = 379,42 $     290 $ + tx =  333,43 $
Sur place
Colloque seulement

 
  295 $ + tx = 339,18 $     260 $ + tx = 298,94 $
Webdiffusion   210 $ + tx = 241,45 $     180 $ + tx = 206,96 $


Avant de vous inscrire,
assurez-vous que vous avez un compte CRAAQ.

 
Connectez-vous par la suite pour vous inscrire.


Formulaire d'inscription en ligne

**Pour inscrire une autre personne que vous-même ou pour une inscription de groupe en présentiel et/ou en webdiffusion, voir l'onglet " Inscription groupe ". **
 
___________________________


4. Total
Important : Aucun remboursement ne sera effectué.  Si vous êtes inscrit et que vous ne pouvez pas vous présenter à l'évènement, contactez le Service à la clientèle du CRAAQ.

Nous souhaitons vous informer que vos noms et prénoms, la dénomination de votre entreprise et votre région administrative seront remis au MAPAQ pour accompagner notre reddition de compte, le cas échéant.

 

mardi 23 avril 2024

Centrexpo Cogeco Drummondville
550, rue Saint-Amant
Drummondville (Québec) J2C 6Z3
Je m’inscris  Ajouter à mon agenda

Rediffusion

L'événement sera disponible pour écoute en différé!
La version en différé sera disponible dans les 10 jours suivant la tenue de l'évènement, pour une durée totale de 4 semaines.

Collaborateurs

Présidence d'honneur


Partenaire
Soutenez la relève en recherche





Partenaire de la webdiffusion




Partenaires
Soutenez votre relève d'affaires



Partenaire
Cadeaux aux conférenciers



 

Merci à nos partenaires privilégiés
 

Comité organisateur

Vice-présidente : 
Marjolaine Carrier, Fédération des Caisses Desjardins du Québec
Vice-président : 
Jean-Sébastien Laflamme, Sollio Groupe Coopératif

Isabelle Charron, Groupe AGÉCO
Benoît Daviau, FIRA
Gabriel Dusablon, étudiant, Université Laval
Marie-Ève Gaboury-Bonhomme, Université Laval
Éric Larivière, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Thomas-Louis Lavallée, Banque Nationale du Canada
Jessy Leblond, MAPAQ
Dominick Pageau, FADQ
Marc-André Rioux, Fondaction
David Tougas, UPA - DREPA
Éric Waterman, Inno-Centre

Coordination : 
Jacques LeBlanc, CRAAQ


Comité Recherche : 
Jan Franklin Adamowski, Université McGill
Maude Benoît, UQAM
Catherine Brodeur, Groupe AGÉCO
Paul Célicourt, INRS
Marie-Ève Gaboury-Bonhomme, Université Laval
Louise Tremblay, RQRAD
 


En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.