Guide d'aménagement de systèmes agroforestiers

Guide d'aménagement de systèmes agroforestiers

Éditeur : CRAAQ
Type : Guide

38,95 $


Quantité

Délai de livraison : 10 jours ouvrables


Description

Le Guide d’aménagement de systèmes agroforestiers vise à faciliter la conception et l’aménagement de systèmes agroforestiers qui soient à la fois harmonieux et efficaces au regard des bénéfices attendus. L’agroforesterie ou l’intégration de plantations d’arbres et d’arbustes dans l’environnement agricole, en association avec des cultures ou des élevages, procure de nombreux avantages, parmi lesquels la protection des sols, des cultures et des troupeaux, la protection de la qualité des cours d’eau, la biodiversité, l’atténuation des changements climatiques, l’attractivité des paysages, etc. 

S’adressant principalement aux producteurs agricoles, aux conseillers et aux aménagistes du territoire, ce guide abondamment illustré présente une synthèse des connaissances les plus à jour sur les fondements de l’agroforesterie et ses multiples services écosystémiques, puis décrit concrètement un grand nombre de modèles d’aménagements agroforestiers spécifiques aux haies brise-vent, aux bandes riveraines, aux systèmes agroforestiers intercalaires et au sylvopastoralisme. 

On y présente les principales caractéristiques écologiques d’une centaine d’espèces d’arbres et d’arbustes pour faciliter le choix en fonction des conditions locales et des objectifs visés. Les travaux essentiels à la réussite de la mise en place des systèmes agroforestiers sur le terrain sont également expliqués de même que les tâches d’entretien subséquentes. Le Guide d’aménagement de systèmes agroforestiers est une référence incontournable dans le domaine et contribuera certainement au déploiement de l'agroforesterie dans toutes les régions du Québec. 


 
1. INTRODUCTION
1.1 La multifonctionnalité de l’agroforesterie
1.2 Les motivations et l’objectif du guide
1.3 L’agroforesterie dans les paysages agricoles intensifs

2. LES SERVICES RENDUS PAR L’AGROFORESTERIE
2.1 Des arbres qui aident à nourrir et à conserver les sols
2.2 Des arbres qui protègent les eaux
2.3 Des arbres qui sont source de biodiversité
2.4 Des arbres pour lutter contre les changements climatiques
2.5 Des arbres qui protègent les cultures et les animaux dans un climat en changement
2.6 Des arbres qui procurent des revenus
2.7 Des arbres au service de l’attractivité des territoires ruraux

3. LES HAIES
3.1 Haies pour la protection des cultures et des sols
   3.1.1 Bénéfices apportés par les haies
   3.1.2 Les haies et le réseau de drainage
   3.1.3 Aménagement de la haie pour la protection des cultures et des sols
   3.1.4 Modèles de haies pour la protection des cultures et des sols
3.2 Haies pour la protection des cours d’eau
   3.2.1 Bénéfices apportés par les haies en bandes riveraines
   3.2.2 Aménagement de la haie en bande riveraine
   3.2.3 Modèles de haies en bandes riveraines
3.3 Haies pour la protection des bâtiments et des chemins de ferme
   3.3.1 Bénéfices apportés par les haies
   3.3.2 Aménagement de la haie pour la protection des bâtiments
   3.3.3 Modèles de haies pour la protection des bâtiments

4. LE SYSTÈME AGROFORESTIER INTERCALAIRE
4.1 Description
4.2 Pour quelles cultures?
   4.2.1 Le maïs, le soya, le blé, les plantes fourragères
   4.2.2 Cultures en terres noires
4.3 Des rangs d’arbres dans les parcelles
   4.3.1 L’idéal : des rangs orientés nord-sud
   4.3.2 De larges allées cultivées
   4.3.3 La quantité de lumière recherchée
   4.3.4 Espacer les arbres sur le rang
   4.3.5 Une largeur de tournière adéquate
   4.3.6 Ajouter des arbustes sur le rang d’arbres?
   4.3.7 La précision du travail du sol et des épandages pour la survie des arbres
4.4 Différents modèles d’agroforesterie intercalaire
   4.4.1 Modèle agricole-sylvicole : effet agroforestier rapide, récolte hâtive de bois et culture sous faible densité d’arbres
   4.4.2 Modèle biodiversité : l’alternance d’arbres de plusieurs espèces
   4.4.3 Modèle sylvicole : plus dense pour des bois d’éclaircies à venir
   4.4.4 Modèle agricole : la culture domine et accueille quelques arbres
   4.4.5 Aller plus loin dans la diversification des productions

5. LE SYLVOPASTORALISME
5.1 Bénéfices
5.2 Aménagement de systèmes sylvopastoraux
   5.2.1 Arbres en haies
   5.2.2 Arbres répartis sur l’ensemble de la parcelle
   5.2.3 Arbres en îlots
   5.2.4 Pâturage en milieu forestier
   5.2.5 Concernant le choix des végétaux

6. LE CHOIX DES ESPÈCES D’ARBRES ET D’ARBUSTES EN AGROFORESTERIE
6.1 Des espèces d’arbres suggérées
6.2 Des espèces d’arbustes suggérées
6.3 Les caractéristiques des espèces proposées

7. LA MISE EN PLACE DU SYSTÈME AGROFORESTIER
7.1 Planification
7.2 Choix des espèces
7.3 Choix du matériel vivant
7.4 Préparation du sol et paillage
7.5 Plantation
7.6 Protection
7.7 Gestion de la bande herbacée
7.8 Tailles des arbres
7.9 Précisions sur les objectifs de taille des arbres et la valeur des bois
7.10 Outils
7.11 Visites d’inspection
7.12 Renouvellement de la haie

RÉFÉRENCES
AUTEURS
Alain Cogliastro*, Ph. D., chercheur en sylviculture, Institut de recherche en biologie végétale (Jardin botanique
   de Montréal et Université de Montréal) et président du Comité agroforesterie du CRAAQ
André Vézina, M. Sc., Aménagement forestier et sylviculture, consultant et professionnel de recherche en
   agroforesterie pour Biopterre
David Rivest*, Ph. D., professeur, Département des sciences naturelles, Université du Québec en Outaouais

COLLABORATEURS
Annie Goudreau, agr., conseillère en agroenvironnement, Direction régionale de la Capitale-Nationale et de
   la Chaudière-Appalaches, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)
David Lapointe, ing.f., géographe, M.ATDR, Direction régionale du Centre-du-Québec, ministère de l’Agriculture,
   des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)
Frédéric Lebel*, agr., M. Sc., Institut de technologie agroalimentaire du Québec, campus de La Pocatière
Charles Lussier*, géographe, consultant en agroforesterie, CLG AGFOR
Benoit Poiraudeau*, tech. agricole, Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ministère de l’Agriculture,
   des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)
Nicolas Tanguay*, DTA, Direction régionale de la Mauricie, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et
   de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

COORDINATION ET ÉDITION
Alain Cogliastro*, Ph. D., chercheur en sylviculture, Institut de recherche en biologie végétale (Jardin botanique
   de Montréal et Université de Montréal) et président du Comité agroforesterie du CRAAQ (coordination de la rédaction et de la démarche liée au financement, représentation)
Joanne Lagacé*, B. Sc., chargée de projets, CRAAQ
Lyne Lauzon, B. Sc., chargée de projets aux publications, CRAAQ
Danielle Jacques, M. Sc., chargée de projets aux publications, CRAAQ

PHOTOGRAPHIES
Emmanuelle Boulfroy (CERFO): figure 6; photo page 53
Alain Cogliastro* : photo de la page couverture; figures 4, 5, 9, 10 (2e), 12, 17, 18 (2e), 23, 24, 25, 28 (1re), 29 (1re),
   30, 32, 33, 34, 36 (2e); photos pages 4, 8 (1re), 9, 36, 73, 74 (1re), 75 (1re), 76 (2e), 77 (2e, 3e), 78 (1re à 4e), 79 (1re),
   80 (1re, 2e), 81 (1re), 82, 83 (2e), 84, 85, 86 (2e à 4e)
Michel Fortin (Agriculture et Agroalimentaitre Canada) : photo page 5
Marie-Christine Gauvreau (Fertior) : photo page 79 (2e)
Annie Goudreau (MAPAQ) : photo page 77 (1re)
Fabien Liagre (Agroof, France) : figure 2d
Odette Ménard (MAPAQ) : photo page 3
Benoit Poiraudeau* : photos pages 13, 74 (2e), 78 (5e), 79 (3e), 81 (2e), 86 (5e, 6e)
Catherine Richard (consultante) : photo page 12
David Rivest* : photos pages 75 (2e), 86 (1re)
Yannick Rose : figure 2c; figure 28 (2e)
Richard Shultz (Iowa State University) : figure 2b
Cécile Tartera* (Groupe ProConseil) : figure 19; photo page 7
André Vézina : figures 7, 10 (1re), 11, 15, 18 (1re), 20, 21, 26, 27, 29 (2e), 35, 36 (1re); photos pages VIII, 8 (2e), 74 (3e),
   76 (1re, 3e), 80 (3e), 83 (1re)
Drone Deschamps : figure 2a
Pixabay : photo page 6
foretouverte.gouv.qc.ca (licence CC-BY 4.0) : figure 1
google earth.com : figure 16
* Membres du Comite agroforesterie du CRAAQ
La réalisation de ce guide a été rendue possible grâce à l'appui financier obtenu dans le cadre de l'ENTENTE SECTORIELLE DE DÉVELOPPEMENT POUR LA FORÊT DANS LA RÉGION ADMINISTRATIVE DE LA MONTÉRÉGIE. Cette entente regroupe la Table régionale de concertation de la Montérégie, les 14 municipalités régionales de comté (MRC), l’agglomération de Longueuil, l’Agence forestière de la Montérégie, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ).


Détails



Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.